Comment détecter une relation malsaine ?

Détecter une relation malsaine représente souvent un long processus. Il est plus rapide de constater qu’une union est toxique lorsqu’on observe son entourage. Par contre, l’analyse devient problématique pour soi-même, et ce, pour plusieurs raisons.

S’il s’agit d’une relation familiale ou amicale, le temps a fait son œuvre et la dynamique malsaine s’est incrustée lentement, au fil des ans. Puis, lorsque les malaises traversent votre être, vous vous dites que, de toute façon, la relation a toujours été ainsi. Par contre, dans le cas d’une union amoureuse, l’aveuglement, créé par les papillons dans votre cœur, vous empêche de voir la vérité et de ressentir le malaise. Quant à la relation professionnelle toxique, elle est la plus facile à reconnaître étant donné que vous passez le plus clair de votre temps au travail.

Peu importe le type de relation, il faut savoir que quelques êtres sont toxiques de manière naturelle, tandis que d’autres le deviennent au contact de certaines personnalités. Plusieurs tempéraments ne vont pas ensemble.

L’union amoureuse

La relation amoureuse malsaine est si commune qu’elle en est banalisée. L’idée n’est pas de voir du mal partout, mais simplement de détecter, en début d’union, si l’énergie des deux amoureux est constructive ou si elle repose sur une surface d’acide qui ne demande qu’à exploser pour un oui ou pour un non. Voici quelques pistes d’observation qui pourraient vous aider à y voir plus clair:

  • Un début d’union parfait qui tourne « compliqué » rapidement.
  • Un début difficile, ponctué d’excuses venant de l’autre et entraînant des doutes de votre côté.
  • Des changements d’idées fréquents. Une journée il vous aime, deux semaines après il ne sait plus. Il avance puis recule sans cesse.
  • Des mensonges dès le départ, peu importe leur gravité.
  • De nombreuses ruptures et de multiples réconciliations.

Il n’est pas simple de détecter l’énergie toxique en amour, car les émotions y sont vives. Ainsi, vous êtes nombreuses à être trop tolérantes ou trop indulgentes face à des comportements irrespectueux.

La relation professionnelle

Dans le milieu de travail, les relations toxiques sont courantes. Elles se manifestent sous forme de bitchage, de harcèlement, de violence psychologique et de culpabilité. Le manque de respect est au cœur du problème, et nombreuses êtes-vous à plier l’échine, car vous devez travailler et cela est totalement compréhensible. Par contre, est-ce qu’un salaire vaut votre santé physique ou psychologique? Vous pouvez observer que quelque chose ne va pas en ces circonstances:

  • Vous sentez toujours le même malaise en présence d’un collègue ou d’un patron.
  • Une personne vous manque de respect ou banalise votre travail.
  • Un gestionnaire abuse de votre disponibilité et joue avec la culpabilité.
  • Un collègue veut s’immiscer dans votre privée et désire tout savoir sur vous.
  • Une personne vous obsède même à l’extérieur du bureau, au point que vous n’avez plus envie d’aller au travail.

S’il n’est pas toujours possible de laisser un emploi, reconnaître qu’un lien est malsain permet de rester conscient de la situation et de pouvoir éventuellement s’en détacher ou à tout le moins se protéger.

Le lien familial

Ah ! les histoires de familles! Tout débute là; en effet, votre avenir relationnel est tributaire des relations avec la fratrie. Ou vous serez en réaction, c’est-à-dire à l’opposé de ce que vous avez vécu, ou vous resterez dans le même moule familial. Une relation toxique familiale peut se vivre avec un parent ou avec les frères et sœurs. L’aspect malsain de ces contacts repose souvent sur des sentiments désagréables à l’intérieur de vous qui sont étouffés par les obligations de toutes sortes. Ce côté malsain est délicat à définir, puisqu’il se cache derrière l’amour du parent pour son enfant. Souvent, il s’agit : de manipulation et de contrôle de la part d’un membre de la famille;

  • de médisance et de division (que ce soit conscient ou non) entre les membres de la famille;
  • de jalousie et de manque de respect qui déversent dans le jugement;
  • d’un sentiment de culpabilité pour tout et rien, avec l’obligation d’assister aux réunions familiales;
  • de secrets de famille ou de non-dits qui règnent à chaque rencontre;
  • d’abus physique ou psychologique.

Vous êtes nombreuses à ressentir de la culpabilité si vous n’êtes pas aux rendez-vous familiaux, si vous exprimez votre opinion ou si vous dites simplement non à une demande qui vient d’un membre de la famille. Vous êtes également nombreuses à ne pas remettre en question cette relation, qui est la base de vos interactions passées, présentes et futures. Or, vous affirmer devant les membres de votre famille est le premier pas vers l'assainissement de vos relations interpersonnelles.

Le cercle d’amis

Qui peut croire que nous choisissons des amis qui nous seront malsains ? Pourtant, cette vérité se vit par bien des gens. Tout comme peut l’être la vie de couple, certaines relations ont démarré sur une base saine et sincère, mais, au fil des ans, l’énergie entre les amis n’est plus nourrissante, ce qui peut s’expliquer par l’évolution de chacun. Une amitié devient toxique en ces circonstances:

  • Il n’y a plus de respect de part et d’autre.
  • Vous vous sentez coupable d’annuler un rendez-vous.
  • L’autre n’arrive pas à se réjouir de votre bonheur.
  • L’autre cherche à vous diminuer, vous lance des pointes ou ridiculise vos propos.
  • Vous apprenez qu’on parle de vous dans votre dos… à répétition.

Les relations entre amis sont à revoir fréquemment, car l’évolution de chacune module de manière aussi bien positive que négative les rapports humains. Ce qui vous convenait il y a bon nombre d’années n’est peut-être plus adapté à vous aujourd’hui. Si un malaise persiste lorsque vous êtes en présence d’une amie, c’est que quelque chose doit être modifié.

Persister dans une relation qui ne convient pas à votre chemin de vie, à la béatitude de votre être, à l’épanouissement de votre cœur peut rendre malade. Bien sûr, il est préférable de rompre avec les relations malsaines, mais encore faut-il les reconnaître et accepter que ce lien n’apporte rien sinon de la culpabilité, de l’inconfort et une perte d’énergie constante. Si votre être ne se sent pas en harmonie en présence d’une autre personne, il faut peut-être vous arrêter pour regarder de plus près ce que ce malaise révèle vraiment.

Mettre fin à une relation toxique est un cadeau à vous offrir. Vous verrez, il est plus facile de prendre votre envol sans le poids de la culpabilité et des malaises.

2 commentaires

  1. Avatar Catherine bourderon sur 17 février 2020 à 7:53

    Cela fait réfléchir …

    • Marthe Saint-Laurent Marthe Saint-Laurent sur 18 février 2020 à 7:33

      Oui, Catherine, les relations malsaines sont au cœur de bien des malheurs humains.

Laissez un commentaire