La vie nous appelle… savons-nous l’entendre?

La vie nous appelle… savons-nous l’entendre?

Lorsque la vie nous appelle ailleurs, nous devons apprendre à suivre cette voix intérieure alignée avec nos valeurs, donc en harmonie avec nous-mêmes. Les choix, parfois difficiles à effectuer, demeurent de merveilleux cadeaux et autant d’occasions d’apprendre à vivre autrement que ce que nous avons expérimenté jusqu’à maintenant..

Éprouver moins de plaisir

Comment reconnaître le moment propice pour passer à autre chose dans notre vie ? Le signal est très clair : le plaisir n’est plus intense, voire absent depuis des mois et des mois.

L’allégresse que nous éprouvons à vivre avec l’être aimé, à exercer nos fonctions, à nous rendre au travail, à visiter nos amis ou les membres de notre famille est un indicateur indéniable du plaisir et de la joie présents dans notre vie.

Par ailleurs, lorsque le plaisir n’est plus au rendez-vous ou présent sporadiquement, et ce de manière récurrente, c’est que le temps est venu de tirer notre révérence. Comme le chante Charles Aznavour : « Il faut savoir quitter la table… ». Il est tout à fait normal que ce qui nous rendait heureux autrefois soit devenu chose du passé. Nous devons poursuivre sans regret.

Les besoins changent

Nos besoins changent, car nous changeons. Rien n’est statique, rien n’est permanent, immobile. Tout est en mouvance dans notre vie. Rester dans la stagnation, c’est cesser de vivre. Plus nous expérimentons, plus nos choix s’affinent et moins nous voulons de « à peu près ».

Nous reconnaissons les signes lorsque ce qui nous faisait vibrer trouve moins de résonnance en nous ou quand ce qui nous importait jadis ne le fait plus tout à coup. À travers notre vécu, nous avons reçu de précieux enseignements. Ces apprentissages doivent nous permettre de nous propulser davantage vers l’avant.

Nous découvrons aussi que plus nous marchons sur le chemin de notre vie, plus nos rêves d’enfance nous rattrapent. Nous comprenons qu’il y a moins de routes devant que derrière nous et avons appris que la vie est précieuse et très courte, que chaque jour compte, que chaque heure est cruciale. Il ne faut pas perdre le temps qu’il nous reste à vivre.

Les deuils nécessaires

Nous avons cru, à tort, que le deuil était lié uniquement à une mort physique. Pourtant, ce mot de plus en plus présent dans notre vie nous amène à réfléchir sur l’importance de le considérer au quotidien. Les deuils sont nécessaires si nous désirons passer à l’étape suivante de notre vie sans traîner notre passé.

Les deuils les plus délicats sont certainement ceux liés à nos croyances. Qu’avons-nous nourri comme idées jusqu’à ce jour ? Est-ce que cela tient toujours la route ? Est-ce que cela a encore du sens pour nous ? Si la réponse est non, nous devons nous libérer de ces croyances pour les remplacer par d’autres plus en harmonie avec notre présent.

En réalité, tout ce qui nécessite un changement comporte un deuil obligatoire. Ce n’est qu’en laissant aller ce qui ne nous est plus utile, ce qui ne nous convient plus que nous pourrons accepter les nouveautés, que nous entreverrons les rêves qui nous invitent à les suivre.

Nos rêves bien présents

Si, au cours de notre vie, nos rêves se sont éloignés de nous, car la routine et les obligations occupaient notre quotidien, il arrive un jour où ces derniers reviennent à notre mémoire. Ils nous attirent tel un aimant nous pressant de les suivre. Nos rêves, loin d’être morts, ont gagné en importance.

Ce qui est merveilleux, c’est qu’ils deviennent plus ardents que les obligations que nous nous sommes créées au fil des ans, plus puissants que notre confort très souvent devenu inconfortable. C’est à ce moment que nous intégrons l’idée que le temps est venu de repenser nos choix. Nous devons avoir le courage de suivre nos rêves, de fermer les dossiers dont les vibrations ne sont plus au diapason avec notre être.

Bonjour la nouvelle vie de voyages et d’écriture

Lorsque nous décidons de bifurquer vers ce qui nous appelle de manière intense, nous découvrons une ouverture sur un monde merveilleux. Une fenêtre s’ouvre tout à coup sur l’inconnu, sur l’exploration, comme lorsque nous étions jeunes.

Nous observons avec des yeux différents et sommes heureux de nous engager sur de nouvelles voies. Nous parlons ici d’une confiance en la vie, comme d’un immense OUI à ce qu’elle a à nous offrir.

Voici la voie que je choisis d’emprunter, celle qui me mène à vivre la vie dont je rêve depuis ma jeunesse. Je comprends que les choix effectués au cours de ma vie, mes engagements et mes renoncements n’ont été qu’une suite logique à ce rêve que je nourrissais depuis mon enfance : devenir une écrivaine nomade amoureuse. La vie m’appelle et je la suis.

Recevez toute ma gratitude pour votre fidélité indéfectible et votre engagement.

Prochain ouvrage : La mort à ma table, chez Marcel Broquet, mai 2018, nouvelle édition de mon roman publié en 2012.

Procurez-vous mon livre
Comment se protéger contre le bitchage et le harcèlement psychologique et sexuel.

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest